« Il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple. » Quelle parole prophétique ! C’est ce que l’on trouve beaucoup chez Jean, des prophéties qui s’ignorent, données par les adversaires de Jésus.

Effectivement, Jésus va mourir, pour son peuple. Pas uniquement le peuple d’Israël, mais pour toute l’humanité.

Jésus avance vers sa mort, et c’est elle que nous allons célébrer demain. C’est un sacrifice volontaire, pour le salut de toute l’humanité. Jésus va donner sa vie pour que les hommes ne meurent pas dans le péché. Il va au-devant de sa mort pour nous, pour chacun de nous.

A l’aube de cette semaine sainte particulière, sachons la vivre dans cette connaissance : c’est pour chacun de nous personnellement que Jésus va vivre ses derniers jours, sachons personnellement les lui offrir.

 P. Etienne HACHE

 

X