Nous avons un superbe éloge d’Elie et d’Elisée en première lecture. Ce sont les premiers prophètes et, à juste titre, l’Ancien Testament les met en valeur. Etre prophète, c’est se mettre à l’écoute de Dieu, le fréquenter et, ayant ouvert ses oreilles et son cœur, donner aux autres un chemin de lumière pour que tous puissent l’emprunter. C’est le rôle de tous les hommes de Dieu. C’est aussi le rôle de tout chrétien puisque depuis notre baptême nous avons reçu la dignité de prêtre, de roi mais aussi de prophète.

Ce Dieu que nous sommes invité à fréquenter, l’Evangile de Matthieu nous apprend qu’il est Père. Et c’est la prière du notre Père que nous avons aujourd’hui. Cette prière est un abrégé de tout l’Evangile. Elle nous donne le véritable visage de Dieu, proche et aimant, compatissant et miséricordieux. C’est aussi une prière qui nous relie à tous les chrétiens du monde puisque chacun la prie dans sa langue mais dit les mêmes mots. Enfin cette prière a une dimension eschatologique car elle nous transporte à la fin du monde quand nous serons tous unis autour de Dieu et que pourrons la dire tous ensemble.

Père Yves FROT

X