Aujourd’hui nous fêtons Saint Joseph, l’époux de la Vierge Marie. L’Évangile selon Saint Matthieu, nous dit de Joseph, qu’il est un homme juste. La justice de Joseph consiste en deux réalités qui forment une ligne de crête : la loi et la charité. En effet, il ne veut pas couvrir de son nom, un enfant dont il ignore le père ; et en même temps il refuse de livrer Marie à la procédure de la Loi, à savoir la lapidation. Cette justice est le fruit de sa Foi. Parce qu’il croit que la Parole du Seigneur s’accomplit dans sa vie, il laisse le Seigneur agir, malgré les obstacles apparents. La justice de Joseph n’est pas une justice volontariste ; elle est bien le fruit d’une Foi et d’une confiance indéfectible en Dieu malgré les évènements qui semblent être des obstacles voire des impasses, car il sait que c’est Dieu qui rend l’homme juste.

L’exemple de Joseph peut nous ouvrir trois perspectives :

 

  • Accueillir aujourd’hui la Parole du Seigneur.

Le Seigneur nous parle ; il nous parle à travers l’Évangile mais aussi au moyen des évènements de la vie. Il permet certains évènements qui nous interrogent, qui nous mettent en marche. Ainsi, dans cette situation de confinement, laissons-nous interroger !

 

  • Prendre chez nous Marie.

« Joseph fit comme l’ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui sa femme » (Mt 1,24). Accueillir Marie, c’est aussi accueillir le Christ. N’ayons pas peur d’accueillir Marie dans nos vie. Elle nous est donnée pour Mère ; comme une Mère, elle nous apprend à aimer. De façon très concrète, nous pouvons nous joindre ce soir à l’appel du Saint Père en priant le chapelet à 21h en communion de prière avec le monde entier.

 

  • Enfin, Dieu notre Père a voulu que Joseph soit au cœur de la Sainte Famille.

En ce temps de confinement, saisissons – pour ceux qui le peuvent – cette grâce de raffermir nos liens familiaux. Profitons de tous les moments qui nous sont donnés pour vivre simplement et dans la joie : durant les repas, le service mutuel, les jeux de société, …
A la question « Que pouvez-vous faire pour promouvoir la paix dans le monde ? », sainte Mère Teresa répondait : «  Rentrer chez vous et aimer votre famille ! »

A la suite de saint Joseph, demandons cette grâce de la Foi ; que par la Foi, le Seigneur nous aide à être à l’écoute de Sa Parole à l’exemple de Marie et qu’il déploie en nous la charité au sein de nos familles.

 

X