Nicodème « vint trouver Jésus pendant la nuit ».

Avec l’évangéliste saint Jean, nous devons souvent lire entre les lignes et décrypter un double langage :

Nicodème vient voir Jésus de nuit, car il a certainement peur d’être vu ; mais c’est également un homme qui est dans la nuit, dans l’obscurité de la foi et qui cherche. Il cherche le Royaume des Cieux, c’est-à-dire la vie éternelle. Il reconnaît en Jésus, un homme de Dieu. C’est la raison pour laquelle il s’adresse à lui.

Et Jésus lui donne la clef : il faut renaître de nouveau ; en grec cela peut se traduire renaître d’en haut.

Cette renaissance est bien celle du Baptême qui nous donne la vie éternelle. Par le Baptême, nous devenons enfant de Dieu. Ce Baptême que Dieu nous donne par son Église.

Dans le domaine architectural, une cathédrale a été construite sur un plan tout à fait unique, pour aider à comprendre ce mystère de la « renaissance » par le Baptême. Il s’agit de la cathédrale Notre-Dame de l’Annonciation du Puy en Velay.

 

Un escalier permet d’entrer directement dans la nef ; ce « passage du nombril » de la cathédrale a pour signification cet nouvel enfantement, cette renaissance « d’en-haut » ; on renaît à la vie éternelle, par l’Église. 

Par cet escalier on arrive en effet directement dans la nef, devant le transept et le chœur de la cathédrale, débouchant au pied de l’autel et de la Croix, au cœur du Mystère Chrétien. 

La sortie elle, se faisait par les transepts de la cathédrale. Pourquoi les transepts ? parce qu’ils représentent les oreilles : la Foi donné par le Baptême grandit par l’écoute de la Parole de Dieu et par la prédication. Après avoir écouté et entendu la Bonne Nouvelle de la Résurrection, le chrétien a pour mission d’en témoigner aux nations.

Demandons au Christ, de renouveler en chacun de nous la grâce de notre Baptême.

M Garreau

X