« Qui vous accueille m’accueille » dit Jésus dans l’Évangile de ce dimanche » . Et c’est particulièrement vrai en ce week-end où nous avons choisi de faire faire aux enfants de CM2 leur première communion. Essayons de voir ce qu’il en est .

D’abord Jésus s’adresse à ses Apôtres. Et c’est une ligne de vie qu’il leur donne. Il leur demande de mettre l’amour de la famille après l’écoute de ses paroles. Cela peut nous paraitre choquant mais qui ne connait pas, dans sa famille ou dans  son entourage, telle ou telle personne qui fait passer son sport, sa passion avant sa vie de famille et pour qui tout le week-end est orienté vers ce qu’il aime ? cela peut arriver . Ici Jésus demande non que l’on oublie sa famille, sa profession etc… mais qu’on mette au centre de ses préoccupations la foi en Dieu . Cela n’empêche pas les autres secteurs de notre vie d’exister, c’est seulement des priorités que l’on dégage.

Et avec le symbole du verre d’eau fraiche que l’on donne à quelqu’un qui en a besoin, Jésus nous annonce que notre foi n’est pas seulement une relation entre Dieu et nous . La véritable foi passe par le service des autres, par de petits gestes de la vie quotidienne qui font que la personne qui est à nos côtés s’en trouve mieux. Si on met le Seigneur au centre de sa vie , cela signifie que ceux qui nous sont proches vivront mieux parce que l’on fera davantage attention à eux.

C’est donc la force de l’Eucharistie qui est en jeu ici dans ce passage. Lorsque nous recevons l’Eucharistie, c’est de la force que nous recevons lorsque nous participons à la messe. Participer à la messe, c’est se réunir. Et nous avons vu pendant le confinement que nous ne sommes pas faits pour vivre seul, en particulier pour la messe. Nous avons besoin de nous retrouver. Participer à la messe, c’est écouter Dieu qui nous parle . Et c’est le sens des lectures . Dieu s’adresse à nous et nous propose un chemin de bonheur et de paix, pour nous et pour les autres. Participer à la messe, c’est (et pour vous c’est la première des communions puisqu’elle sera suivie par d’autres communions) recevoir de la force et de la nourriture pour mieux vivre en chrétien. Enfin participer à la messe, c’est ressortir de l’église pour vivre dans la semaine comme Jésus le demande.

Nous voici donc réunis ce dimanche pour entourer les enfants à l’occasion de ce sacrement qu’ils vont recevoir pour la première fois. Nous qui sommes plus habitués que ces enfants à venir le dimanche dans nos églises ne pouvons que les aider par la prière à faire de ce jour de fête de famille un jour dont ils se souviendrons car c’est la première fois qu’ils participent pleinement à l’Eucharistie.

Père Yves FROT

X