1+1+1=1

C’est une formule que l’on ne trouve pas dans les manuels scolaires. Ni dans les revues scientifiques. Seuls les théologiens la comprennent.

Ce n’est pas pour autant qu’elle est hors de votre portée. Je rappelle qu’un mystère, en théologie, n’est pas quelque chose que nous ne comprenons pas, mais une chose que nous n’aurons jamais fini de comprendre davantage. C’est-à-dire que nous pouvons la comprendre, mais jamais épuiser sa compréhension. Elle nous invite à chercher un peu plus.

La Trinité, ce n’est pas une formule mathématique. Trois personnes, un seul et unique Dieu. Pour le comprendre, on peut prendre des images. Celle de l’éolienne peut nous éclairer. (Attention, je ne prends pas partie pour où contre ceux qui trouvent qu’elles troublent le paysage, ou autre, je ne fais qu’utiliser l’image pour nous aider à comprendre la Trinité.)

Sur l’éolienne, nous avons trois pâles. Distinctes les unes des autres. Elles représentent les trois Personnes de la Trinité. Et elles ne forment qu’une seule éolienne. De plus, les trois pâles tournent dans le même sens.

Dieu, c’est cela. Une seule et unique nature Divine, qu’ont en commun les trois Personnes. Le Père, qui donne son amour, le Fils, qui le reçoit, l’Esprit, qui est l’échange d’amour entre le Père et le Fils. Et ils agissent de concert, mû par le même but : aimer et être aimé.

Oui, quand on parle de Dieu, il est toujours question d’amour. La Trinité, c’est la puissance de l’amour de Dieu. L’amour au sein de la Trinité, et l’amour pour Sa création, et pour Ses créatures en particulier.

Peut-être avez-vous vu le film, le chemin du pardon, sorti il y a quatre ans. Si ce n’est pas le cas, il vaut le coup. C’est l’histoire d’un homme qui se trouve invité par Dieu le temps d’un week-end pour guérir. Il y découvre les trois Personnes de la Trinité, de façon cocasse et atypique. Eh bien, c’est ce que désire notre Seigneur : se faire connaitre, comme Il nous connait. Se faire aimer comme il nous aime. Nous élever jusqu’à Lui, dans le tourbillon d’amour de le Trinité.

1+1+1=1. Non, il ne s’agit définitivement pas de mathématiques, mais d’amour. Dieu se donne à nous, totalement. Il nous donne, à chacun de nous la totalité de son amour. Un amour qui ne peut être divisé, qui ne peut qu’être reçu ou refusé. Chercher à comprendre la Trinité, c’est rentrer dans ce mystère d’amour de Dieu, qui se donne à nous parce que c’est pour le recevoir que nous existons. Cherchons à être unis au Père, par le Fils, dans l’Esprit. Être unis à Dieu ne nous fera pas disparaître en Lui, mais comblera parfaitement notre humanité.

Père Etienne Hache

X