L’Eglise nous donne chaque année le temps pascal pour nous rappeler comment le salut est entré dans le monde : par la vie, la mort et la résurrection de Jésus. Pour être conscient de l’action de Jésus Sauveur dans l’histoire du salut et dans notre vie, au milieu du temps pascal, l’Eglise nous propose d’écouter encore une fois les derniers discours de Jésus après le lavement des pieds et avant sa mort. 

Le passage d’évangile d’aujourd’hui nous donne 3 messages : 

« Que votre coeur ne soit pas bouleversé ». C’est un des messages que Jésus offre souvent à ses disciples. Il a donné cet enseignement quand il était avec eux pendant trois ans et il l’a fait aussi après sa résurrection. « N’ayez pas peur », « que votre coeur ne soit pas bouleversé » est le message de Jésus à tous ceux qui ont peur de la vie, de la mort et de l’avenir. 

« Dans la maison de mon Père ». Jésus n’a jamais dit que la vie serait facile mais il nous a affirmé que la vie a un sens. Il a assuré que la mort n’est pas la destination finale mais il y a une maison à atteindre. C’est la maison de Notre Père. Notre voyage sur la terre va à la recherche de cet objectif. Et alors, notre vie sur la terre n’est pas perdue mais elle a un sens et a un objectif. 

« Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ». La réponse à toutes les questions qui restent au profond de notre coeur pourront être trouvées en Jésus. Jésus est Celui qui nous conduit à notre destination finale et avec lui, nous ne sommes jamais perdus et battus. Avec lui, notre passé, notre présent et notre futur prend de l’ampleur à nos yeux car grâce à lui nous découvrons que nous sommes précieux aux yeux de Dieu. 

Cette joie d’être aimé et d’être uni avec Dieu le Père nous est donné grâce à la vie, la mort et la résurrection de Jésus. Le salut est entré dans le monde grâce à Jésus. Que ce temps pascal nous aide à mieux comprendre cette action salvifique de Dieu dans notre vie. 

Père Déo Thomas

X