À circonstances exceptionnelles, prise de parole exceptionnelle : le Pape François s’adresse aux catholiques dans un vidéo message «en ces temps de difficultés et de souffrances» à l’occasion de la Semaine Sainte qui s’ouvrira ce dimanche 5 avril avec les Rameaux.

«Il veut dire à tous sa proximité et son affection» en nous incitant à utiliser au mieux ce temps : «soyons généreux ; aidons ceux qui sont dans le besoin dans notre voisinage». «Même si nous sommes isolés, la pensée et l’esprit peuvent aller loin avec la créativité de l’amour».

«Célébrons la Semaine Sainte d’une manière vraiment inhabituelle, qui manifeste et résume le message de l’Evangile, celui de l’amour sans limite de Dieu. Et dans le silence de nos villes, l’Evangile de Pâques résonnera» affirme le Saint-Père. «Cette foi de Pâques nourrit notre espérance», poursuit-il, voulant la partager avec tous. «C’est l’espoir d’un temps meilleur, dans lequel nous pouvons être meilleurs, enfin libérés du mal et de cette pandémie. C’est un espoir : l’espoir ne déçoit pas ; ce n’est pas une illusion, c’est un espoir».

Le Pape invite enfin à faire «un geste de tendresse envers ceux qui souffrent, envers les enfants, envers les personnes âgées» en leur disant que le Pape est proche et en priant le Seigneur pour qu’il nous délivre tous du mal.

François, dans ce message, parle aux familles, pensant «à la vivacité des enfants et des jeunes», aux familles éprouvées par le coronavirus ou qui ont vécu un deuil. Il pense aux personnes seules, et surtout aux personnes âgées, aux malades. Il exprime sa reconnaissance envers «la générosité de ceux qui s’exposent pour traiter cette pandémie ou pour garantir les services essentiels à la société. Combien de héros, de tous les jours, de toutes les heures !» Il se souvient aussi de ceux qui connaissent une situation financière difficile, ainsi qu’aux détenus et aux sans-abris.

X