Prier le rosaire, ce samedi, avec le Pape François

Le Pape François priera le Rosaire ce samedi 30 mai à 17h30 devant la copie de la Grotte de Lourdes qui se trouve dans les Jardins du Vatican. Cette initiative marquera la fin du mois marial, et s’inscrit dans le contexte de la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Comme il l’a fait à de nombreuses reprises depuis plusieurs mois, le Pape François exhorte une fois de plus l’humanité entière à prier ensemble pour obtenir l’aide divine pendant la pandémie de coronavirus.

«Assidus et unis d’un seul cœur dans la prière, avec Marie» (cf. Actes 1, 14). C’est sur ce thème que le Pape François présidera la récitation du chapelet, en liaison avec les sanctuaires du monde entier qui, en raison de l’urgence sanitaire, ont dû interrompre leurs activités normales et leurs pèlerinages.

En direct pour une prière retransmise dans le monde entier, depuis la reproduction de la grotte de Lourdes dans les jardins du Vatican, à 17h30, le Pape sera donc une fois de plus proche de l’humanité dans la prière, pour demander à la Vierge de l’aide et du secours dans la pandémie. Ce direct sera à suivre également sur le site internet Vatican News, ainsi que sur le live retransmis à la fin de cet article. 

L’initiative, organisée par le Conseil pontifical pour la Promotion de la Nouvelle Évangélisation, impliquera des familles et des hommes et femmes représentant les secteurs les plus concernés et particulièrement touchés par la pandémie, à qui seront confiés les dizaines de chapelets. Seront ainsi présents des médecins et des infirmières, des patients guéris et des personnes endeuillées, un aumônier d’hôpital et une infirmière, un pharmacien et un journaliste, et enfin un volontaire de la Défense civile avec sa famille. Une famille qui a vu naître un enfant durant cette période difficile sera également présente, pour exprimer l’espérance qui ne doit jamais faillir et la conviction que la vie est plus forte que la mort.

«Aux pieds de Marie, à la fin du mois qui lui est consacré et certain que la Mère céleste ne manquera pas de l’aider, François placera donc les peines et les souffrances de l’humanité», explique le Conseil pontifical.

Les plus grands sanctuaires des cinq continents, dont Lourdes (France), Fatima (Portugal), Lujan (Argentine), Guadalupe (Mexique), San Giovanni Rotondo et Pompéi (Italie), seront associésà cette retransmission. Dans une lettre, Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, s’est adressé directement aux recteurs des sanctuaires pour les inviter à organiser et à promouvoir ce moment spécial de prière en accord avec les règlements sanitaires en vigueur et le fuseau horaire du lieu.

X